Allogny (Cher) - 1er et 2 juillet 2006

104 pilotes ont pris le départ de cette épreuve organisée par l'écurie Bourges Centre, marquée par une température caniculaire, un tonneau lourd de conséquences du leader au classement provisoire et une nouvelle déroute des pilotes de l'ESTACA.


Résultats :


104 partants ;  19 classés :

FINALE : 1 Cédric Gautier - 2 Willy Devoulon - 3 William Pinon - 4 Jean-Pierre Fouquet - 5 Alain Berry - 6 Manuel Poitrenaud - 7 Aurélien Daumain - 8 Christophe Ageorges - 9 Cyrille Guillemain - 10 Jean-Claude Bette - 11 Bruno Devoulon - 12 David Allignet - 13 Dimitri Jasmin - 14 Philippe Tamine - 15 Anne-Laure Brissez (1ère féminine) - 16 Jean-François Fauguet - 17 Dominique Réty - 18 Jean-Luc Loriot  - 19 Stéphan Devoulon.
 
Abandons : Antoine Delaperrière (9ème tour) - Anthony Lalevée (11ème tour) - Samuel Chenier (12ème tour) - Alexis Delaperrière (20ème et dernier tour !).

Disqualifiés (véhicule absent au parc fermé après la finale) : Nicolas Jousserand et Grégory Laye.

Le film de la course...

Piste glissante et poussière abondante sont à l'origine de nombreux têtes à queues et tonneaux le samedi, bouleversant les classements et quelquefois les pilotes. C'est ainsi que dès les essais chronométrés, Dominique Réty, Samuel Chenier et Ernest Lamy ouvrent le concours de la meilleure figure, la palme revenant à Ernest, transporté à l'hôpital par les ambulanciers.

Après les essais, dominés par Alexis Delaperrière, les premières manches de qualification se déroulent dans le même climat. Guy Pénin et Jacky Guillot en sont cette fois les principales victimes, leurs voitures détruites, Jacky rejoignant même Ernest à l'hôpital...

On retiendra également de ces manches  l'agonie du moteur de Laurent Hèmeray, qui sauve une troisième place dans un nuage de fumée, mais aussi le retour (en touriste) d'Eric Maciula, triple champion de France dans les années 90. Au volant d'une voiture "ancienne génération", Eric aurait très bien pu gagner à Allogny s'il n'avait pas explosé deux disques d'embrayage dans le week end !

Le dimanche débute dans une atmosphère beaucoup moins poussiéreuse, les organisateurs ayant cette fois traité et arrosé la piste de façon très professionnelle. Remportés par William Pinon (groupe A) et Alain Berry (groupe B), les quarts de finale ont apporté leur lot de surprises : casse moteur pour Laurent Hèmeray et Anthony Lalevée, crevaison pour Alexis Delaperrière et surtout, alors qu'il était seul en tête, un tonneau de Stéphan Devoulon, leader du classement provisoire du championnat ! Stéphan termine sixième au volant d'une véritable épave qui, réparée à la hâte pour les manches suivantes, ne lui permettra plus de défendre ses chances.

C'est déjà inhabituel de retrouver Laurent, Anthony, Alexis et Stéphan en manches de repêchage, mais pour corser le spectacle le hasard a voulu que les trois derniers cités  se retrouvent dans le même groupe (A2). On croyait assister à une finale avant l'heure ! Après avoir longtemps mené, Stéphan se fait passer au neuvième tour par Alexis, puis par Anthony.

Au cours de ces mêmes manches de rattrapage, le public a pu admirer les remontées très spectaculaires de pilotes qui se retrouvaient à l'arrière pour des raisons diverses : Philippe Tamine, qui termine quatrième en B1, Marie-Hélène Tichit-Gibert et Sébastien Leroux, respectivement cinqième et sixième en B2.

Tous ces pilotes se retrouvent en demi finale où le seul incident notable est l'oeuvre de Jean-Luc Loriot, coupable d'avoir jeté au talus Yvonnic Gablier et Vincent Philippon. Alexis Delaperrière domine le groupe A alors que derrière, la lutte est serrée pour la deuxième place entre William Pinon, Jean-Pierre Fouquet et Christophe Ageorges. En groupe B, c'est pour la victoire que quatre pilotes se battent jusqu'au dernier tour : Cédric Gautier, Eric Maciula (qui aurait pu l'emporter sans cette panne d'embrayage), Alain Berry et Manuel Poitrenaud.

Après la consolante, remportée par Aurélien Réty devant un étonnant Philippe Hauden, la finale se présente très ouverte. Surgi de la deuxième ligne, William Pinon se trouve en tête au bout de la ligne droite, devant Alexis Delaperrière et Cédric Gautier. En très grande forme, Cédric remonte et prend le large pour décrocher sa première victoire.

Le malheur tombe une fois de plus sur Alexis à 200 mètres de la ligne d'arrivée, boîte de vitesses bloquée alors qu'il tenait sa deuxième place. Rappelons que lors de la manche précédente à St Cyr en Val, il avait cassé son moteur en tête de la finale !!! Entre temps, Willy Devoulon (frère de Stéphan) avait passé William Pinon et se retrouve sur le podium, aux cotés de Cédric Gautier.


Vos réactions sur le forum 2CV cross : accès au forum














______________________________________





Première victoire pour Cédric Gautier, qui menace Stéphan Devoulon à la tête du classement provisoire.




Deuxième place pour Willy Devoulon, qui rejoint son frère Stéphan sur le podium du classement provisoire.




Belle septième place pour Aurélien Daumain qui confirme ses gros progrès cette année.




Etonnant Cyrille Guillemain qui termine neuvième de la finale, au ralenti, chassis très abimé...




Premier 2CV cross pour  Jonathan Fournier qui accède aux quarts de finale, échouant de peu pour les demi...




 L'accident de Jacky Guillot permet de rappeler le rôle essentiel de l'arceau de sécurité...


Accueil   -   Informations légales    -    Plan du site    -    Remerciements    -    Jeu concours    -   Haut de page